Statut juridique

Classé

ID

Urban : 464

Typologie

Parc
La propriété du Couvent des Religieuses de l`Eucharistie est constituée d`un terrain d`environ six hectares en pente douce entre l`avenue Léopold Wiener et la rue des Hannetons. Le couvent et ses annexes, en bordure de l`avenue Wiener, s`articulent avec un parc paysager suivi d`un bois et d`un grand verger hautes tiges.

Le site est resté non bâti jusque vers 1870. Anna de Meeûs, fille du Ministre Ferdinand de Meeûs, et responsable de l`Institut de l`adoration perpétuelle, fait alors bâtir un noviciat, auquel sera rapidement ajouté un vaste couvent. Celui-ci devient la maison-mère d`une institution religieuse qui va compter jusqu`à 16 couvents et environ 3400 associations en Europe, en Amérique, en Asie et en Australie. La consécration de l`église a eu lieu en 1884.

Le parc compte tout d`abord, côté avenue Wiener, une zone en pente séparant le couvent du verger, exploitée jusqu`il y a 20 ans en zone de culture maraîchère. Il comprend ensuite un verger, des pâtures, des prairies, des bosquets et un bois dont le peuplement est très diversifié.

Le verger se compose d`une quarantaine de pommiers de très belle allure, il est bordé en bas du côté de l`avenue des hannetons et le parc sportif d`une pessière et d`un taillis constitué de bouquets de noisetier. Plusieurs arbres remarquables font partie du bois, on y perçoit une prairie avec une allée bordée de châtaigniers menant à une autre chapelle. Des serres ainsi que des zones de jardins agréablement plantés font partie de la promenade.

Deux petites chapelles de style néo-gothique se trouvant dans le parc se réfèrent à l`esthétique du couvent. La première, où repose la fondatrice du couvent, Anna de Meeûs, se trouve dans le bois. La chapelle est tournée vers le couvent avec une élégante voûte de bois en arc brisé et sur l`arrière une grande niche avec un autel consacré à la fondatrice. La seconde chapelle, de conception plus simple, sert de point de fuite à une longue allée.